« REDUCTION DES RISQUES OU REDUCTION DE LA REALITE? | Accueil | La Drogue et les jeunes, Cocaïne et Cannabis . »

09 février 2006

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c005953ef00d834a866d169e2

Voici les sites qui parlent de Le fléau de la drogue poursuit son expansion. :

Commentaires

Jean Paul

BONNE NOUVELLE!!!

L'Italie modifie sa législation dans la lutte contre la toxicomanie.
Il n'existe maintenant plus de différence de pénalisation entre le cannabis et les autres drogues.

Les amendes et les durées de prison ont été largement relevées.

L'Europe se réveille et les maffias sont combattues.

Courage! Nous avançons à grands pas.

Leon

REVUE DE PRESSE DE LA MILDT.

Tiens! Il y avait longtemps que le MILDT n'avait pas parlé du cannabis.C'est pour dire qu'un hollandais veut supprimer les coffe shop....Mais non !c'est pour rire.Il veut dépénaliser le cannabis;comme çelà plus besoin de coffe shop.Simple et raisonné.

Il y avait longtemps que le revue presse MILDT ne parlait plus de cannabis.Pourtant elle en avait tant et tant parlé au moment du rapport SAM sur la sécurité routière qui disait que le cannabis ça n'était finalement pas si dangeureux que ça.

Mais la revue de presse ne reflète pas le point de vue de son auteur.Tu parles .
Mon oeil!

Je suis tombé sur ce site en faisant une recherche sur les hashishin, quelle surprise! Quelle hargne, voire haine, et totale subjectivité; limite un site de fachos. Ha pardon, j'oublie, je dois dire ça parce que je suis idiot: ça fait 20 ans que je fume 5 joints par jour en moyenne.

philippe

"BONNE NOUVELLE!!!
L'Italie modifie sa législation dans la lutte contre la toxicomanie.
Il n'existe maintenant plus de différence de pénalisation entre le cannabis et les autres drogues."

Y compris cigarette, alccol, café et chocolat...

herve

REVUE DE PRESSE MILDT:TARTUFFE ET HYPOCRITE

Je confirme ce qui est déjà constaté précédemment sur les choix et les commentaires de la revue de presse de la MILDT;

Complétement polarisée par l'alcool et le tabac, elle ne cite même plus le mot cannabis préférant le terme stupéfiant.

Sauf une fois, pour dire qu'en Hollande il est question de libéraliser son commerce,une autre fois pour rapeller l'accident de voiture de la semaine passée - un mort et deux bléssés -qui a été provoqué par un consommateur de cannabis dont le passager avait d'ailleurs déjà été condamné pour trafic.

La MILDT ne peut pas faire autrement que d'en parler étant donné l'impact dans les médias mais se précipite immédiatement pour rappeler que l'alcool, l'alcool, l'alcool est beaucoup plus dangereux.

"Cachez ce sein que je ne saurais voir" Tartuffes et hypocrites.

Quand on parle d'alcool et de tabac, il n'y a plus de place pour parler du cannabis...

Quand je lis que le CNID se fait traiter de quasi-facho par un consommateur quotidien de cannabis pendant que l'Education Nationale ferme ses portes à ceux qui veulent mettre en oeuvre un systéme de prévention qui a fait ses preuves en Europe (ex :la Suède)je me demande vraiment où est le fascisme en France et aimerais que ceux qui avancent de tels arguments puissent les étayer un peu et que l'EN fasse preuve de plus de tolérance et d'ouverture d'esprit.

Hervé

REVUE DE PRESSE DE LA MILDT:

Elle continue d'ignorer superbement le cannabis depuis plusieurs jours.
Hier encore à propos des enfants qui consomment en priorité à 30% du tabac et cannabis contre 27,3% du tabac simple, elle indique que l'enquête de l'INSERM qui révélait cette info en 2003 précisait:

"Le cannabis est plus addictogéne que l'alcool et PRESQUE AUTANT que le tabac"

Renseignement pris sur ce qui était réellement écrit en 2003:

"Le cannabis est plus adictogène que l'alcool ET que le tabac"

Encore une occasion de minimiser le risque du cannabis.
( c'est un détail mais ils s'accumulent trop)
La revue de presse était obligée de parler du cannabis,puisse l'actualité en parlait,mais elle glisse toujours vers une minoration des inconvenients.

Ignorance volontaire et hypocrisie

Pierre

RAPPORT DE L'INPES - BAROMETRE SANTE 2005-COMPARAISON 2000-2005

L'échec de la politique de la MILDT contre la consommation de cannabis est mis en évidence par le dernier rapport de l'INPES.

Stabilisation (soit-disante) de l'expérimentation entre 2000 et 2005 chez les 15-25 ans:
Stabilisation naturelle,chez les garçons notamment,car avec près de 50% d'expérimentateurs ,il est normal qu'une population arrive à saturation (phénomène déjà observé pour la cigarette)

Progression de consommation régulière:
Excusez du peu,1,7% en 2000 contre 2,8% en 2005 pour la population générale...presque le double!

Augmentation de la consommation de cocaïne et d'ecstasy:
Non chiffrée précisement dans le dossier de presse.

Absence d'indiquation de "qualité" et de quantité pour ce qui concerne les consommateurs réguliers:
Impossibilité puisque le consommateur lui même l'ignore.

Progession du refus de répondre à l'enquête:
Ménage 27%-individus 5,2%-Abandons 7,5%-
Ce qui laisse à penser que les addictés cannabis seraient évidemment ceux qui abandonneraient le plus le questionnaire téléphonique (voir méthode d'enquête)

Il y aurait donc finalement une progression.


Nous pouvons donc conclure d'une façon succinte que si les addictions Alcool et Tabac sont en baisse pour l'ensemble de la population ,il est hasardeux de dire que la consommation de cannabis est stabilisée.

Par contre ce qui est sûr c'est que la MILDT n'atteind aucun de ses petits objectifs mais au contraire son incompétence et son inefficacité se révèlent de plus en plus face à ces mauvais et épouvantables résultats.

claude

BRAVO AU MENSUEL 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS!!!!

LE CANNABIS 7 FOIS PLUS CANCERIGENE QUE LE TABAC

Enfin!Grâce à l'initiative du mensuel,qui défend depuis très longtemps les consommateurs,une expérience faite par la comparaison tabac/cannabis avec une machine à fumer paramétrée à la norme ISO 3308 avec filtre carton,a redémontré que 3 joints = un paquet de cigarettes.

A qui revient l'initiative de cette experience démonstratrice ?

-A la MILDT qui se précipite pour dire que c'est grâce à elle que le cannabis a pu être transporté et fourni?

-Ou à "60 Millions de Consommateurs" qui a très bien su décliner cette information dans les médias?

Peu importe.La bonne information avance alors que la désinformation des prosélytes du pétard recule.

Ce que disait le CNID depuis plus de 15 ans commence a être reconnu,la MILDT essaie toujours de rattraper son retard poussée par des initiatives privées ou associatives.
Si seulement elle voulait reconnaître la compétence et la méthode que propose le CNID depuis si longtemps...trop longtemps.Que de temps perdu et de vie gâchées.

Courage nous avançons.

Pierre Beyries-CNID 32

------------------LE POINT SUR LE CANNABIS --------------------------------L'ENTREPRISE ET LA CONDUITE AUTOMOBILE------------

L'information se développe,les sujets se précisent et les professionnels se sentent de plus en plus concernés.


-----ENTREPRISE et CARRIERES
hebdo des ressources humaines n°788 du 6au12 décembre 2005---
LE RISQUE CANNABIS PLANE SUR L'ENTREPRISE:
La consommation de cannabis,qui se banalise,inquiète les entreprises.Pour celles qui s'en occupent,les démarches de prévention s'effacent au profit des dépistages.
Ou il est question du "rapport d'étape" de la MILDT ...admirez l'efficacité...pour un rapport en 2007.

Marine nationale:TOLERANCE ZERO POUR LES MARINS.

SNCF qui s'était bien organisée:"Un arrêté d'aptitude controversé"

DEPISTAGE:Un outil encadré.

Suit un article en encadré où une ethnologue regrette qu'"En entreprise ,il n'y a pas de prévention".

Je l'invite à faire une étude dans l'Education Nationale pour qu'elle puisse constater dans quel état est la prévention et nous dire pourquoi Didier JAYLE le président de la MILDT a décidé de ne faire de la prévention contre le cannabis qu'à partir de la classe de troisiéme.


-------LA PREVENTION ROUTIERE DANS L'ENTREPRISE n° 345 de novembre décembre 2005:

Même si l'influence de la MILDT se lit dans cet article,la prise de conscience du fléau est enfin révélée.Seule ombre au nouvel inventaire:
La commission crée par la MILDT ,que préside le surprenant Pr.PARQUET,provoque un retard de plus d'un an (toujours pour les mêmes raisons evoquées plus haut)par simplement sa mise en place, sur les décisions urgentes qui auraient dû,déjà depuis longtemps ,être mises en oeuvre.
L'initiative également surprenante de son secrétaire,Michel Massacret,qui déclare au -Quotidien du médecin-:
"Il faut défricher les obstacles réglementaires qui empêchent la prise en charge des conduites addictives au travail"!!
Il faut prévenir et aider les salariés plutôt que de les exclure.

Il n'ont pas réussi à endiguer le développement de la drogue dans la société civile ,et voilà qu'il cherchent à l'implanter "officiellement" dans l'entreprise et légalement par la tentative de modification des régles en "défrichant"le Code du Travail qui permet justement et légitimement de la défendre contre les dérives et les risques que la drogue apporterait à l'encontre de l'hygiène et la sécurité.


-----L'OFFICIEL DES TRANSPORTEURS:
DROGUE AU VOLANT UN RISQUE TABOU:

Même si le rapport SAM est mis en avant,il est justement rappelé que presque 3% des acccidents responsables des chauffeurs poids lourds sont positifs au cannabis et que ce chiffe passe à plus de plus de 6% pour les chauffeurs véhicules utilitaires légers(chiffres sous-estimés de l'enquête SAM)....
Tiens!:
Il n'y a presque plus d'alcool?

Les entrepreneurs sont efficaces puisque la conclusion de l'article questionne Rémy HEITZ le délégué inter-ministériel à la sécurité routière qui déclare: "Il est indispensable qu'on puisse bénéficier le plus vite possible de tests salivaires (..)seule méthode qui permettra de faire des contrôles en très grand nombre et sytématiques"

Ah! si les responsables de la MILDT étaient issus de l'Entreprise??

QUE NE SERIONS NOUS VITE EFFICACES ?

Je vous invite à lire ces premiers articles sur le sujet et veillons à ce que la MIDLT après avoir raté sa mission dans les écoles et dans la société civile,n'enlise pas l'Entreprise en France.

Nous craignons qu'ils ne cherchent à le faire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

septembre 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens