Ma Photo

« Où sont les experts anti-drogue? | Accueil | Herbe et Poudre, les Drogues illégales ... »

15 juin 2005

Commentaires

eliane martin-villepou

Je ne peux laisser passer de telles horreurs, comparer des toxicomanes à "des violeurs pédophiles récidivistes"! Non c'est inadmissible! Même si certaines associations ont pu profiter de la faiblesse de malades, dépendants pour des fins commerciales, politiques ou autres, il est inadmissible de voir imprimer de telles choses sur un site qui s'appuie sur des découvertes scientifiques et au service du meilleur de l'homme. Pas d'amalgame, pas de populisme, pas de propos démagogiques! La peur, la souffrance, le sentiment d'impuissance ou de colère devant des vérités niées, face à des calomnies , devant l'absence totale de scrupules de certains responsables d'association qui méprisent nos enfants , ne doit pas autoriser de tels propos.
Défendre la prévention oui! Travailler à la diffusion des vérités scientifiques et aider à témoigner familles et jeunes victimes oui! Accompagner les jeunes avec humanité pour qu'ils trouvent leur place oui! "Elever" l'homme oui!
Soyons des adultes qui donnent envie de vivre autrement et qui montrent que cela est joyeux, beau, riche, et toujours sous-tendu par la quête d'une vérité pleine de tendresse pour l'autre

pierre BEYRIES

SCANDALEUSE ATTITUDE:

Les lois Perben permettent aux procureurs de tenter d'empecher les deviances de quelques puissantes associations qui,sous couvert d'une fausse prevention,vont a l'encontre du resultat souhaité.
En droit:un particulier pour qu'il puisse repousser la mise en cause de son eventuelle responsabilite sur un fait délictueux,doit démontrer qu'il a pris tout les MOYENS pour que ce fait n'arrive pas.
En engagement contractuel le "professionnel",autrement appelé le SACHANT,a,en plus du principe de MOYEN,à mettre en oeuvre un devoir de RESULTAT.

Que penser des moyens que mettent en place les associations subventionnees par la MILDT qui distribuent des "flyers"qui indiquent comment prendre un ligne de cocaine (voir mise en cause de Techno+) ou une autre association,toujours avec l'aval de la MILDT,qui ditribue des cartes au eleves de 4eme dans les colleges ("s'injecter du crack"-"s'injecter des comprimes")?Ils vont certainement a l'encontre du RESULTAT et ces MOYENS sont pervers.

Si un procureur peut poursuivre de telles déviations,ces actes pervers seraient-ils maintenant couverts par le decret du 14 avril 2005 (J.O n°88 page 6732 texte n°5)?
Il est dit:"Les acteurs professionnels de santé ou membres d'associations ou... DOIVENT ETRE PROTEGES des incriminations d'usage ou d'INCITATION A L'USAGE au cours de ces interventions."

Decret signe par Raffarin et Douste-Blazy le 15 avri.

La juste remarque du députe Christian Lecoq en session a l'assemblée le meme jour qui indique que: "on tomberait dans le panneau",au sujet de la redaction de ce decret,nous alerte.

Les acteurs de telles erreurs a mon avis fautives (font-ils expres?)sont maintenant PROTEGES!

Ce decret enleve donc la responsabilite,les obligations de moyen et de resultat a ces "professionnels"(est-il legal?)

Je me permets d'ecrire que si l'Etat avait mis en place un tel Decret pour l'affaire du SANG CONTAMINE,il n'y aurait eu aucune affaire ni aucun proces.

Eh bien NON !(comme dirait Fabius) Nous tenterons de mettre en cause chaque fois que cela sera necessaire,et devant la Justice,ces actes malveillants.

Ce n'est pas la MILDT et ses intervenants subventionnes qu'il faut proteger,mais nos enfants et les hommes et les femmes contaminés par la drogue.

Mais au fait, qui a été l'instigateur de ce Decret?.

Ne baissons pas les bras ,nos enfants nous regardent.

QUE VIVE LE CNID;

Polémik

Sachez trés chére MR BEYRIES que Techno + à subit un procet pour exactement le motif que vous citez.
Procet qui fut gagné par Techno + !
Alors que la justice à parler vous continuez d'accuser cette association.
Sachez Mr que cela s'appele de la diffamation et que c'est tout aussi répréhensible par la loi que la drogue.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juin 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens