Ma Photo

« La Drogue et les jeunes, Cocaïne et Cannabis . | Accueil | UNE NOUVELLE FILIERE AGRICOLE »

12 juin 2006

Commentaires

Geneviève

Il est scandaleux qu'un représentant du CNID veuille rencontrer des collégiens de classes de sixième et de cinquème et encore moins de quatrième,même dans une réunion ouverte au public.
Je vous le rappelle que le guide d'intervention en milieu scolaire d'octobre 2005 -Prévention des conduites addictives- qui va être en place à la prochaine rentrée ne prévoit pas de rencontrer les élèves avant la classe de troisième pour leur parler de cannabis.

Le proviseur du Lycée a donc eu raison d'intervenir.

Ils sont trop jeunes pour que le sujet soit évoqué et les éléves, rares, ne commencent à fumer du cannabis,en dehors de établissements scolaires!,qu'à partir de 19 ans car la société les agresse.

Le CNID est d'ailleurs violent et a des méthodes répressives.

Alain.Campagne de la MILDT :Le cannabis au volant

La campagne d'information et de sensibilisation de la Sécurité Routière et de la MILDT sur le risque mortelle de consommation de cannbis au volant,est nulle et complètement râtée.

La Sécurité Routière aurait mieux fait de de se faire aider par le CNID.

André - Instituteur retraité -

La lutte contre la drogue doit être une des missions essentielles de l'enseignant car elle est devenue de nos jours le principal obstacle au principe de l'égalité des chances à l'apprentissage et à l'accès à la culture.
Le cannabis notamment,hélas tellement consommé par des enfants de plus en plus jeunes,empêche chez beaucoup d'entre eux,la mémoire ,la concentration et le goût du travail.Les milieux les moins favorisés sont les premiers touchés par ce fléau.
La communication,l'information et la prévention doivent être encouragées et développées.
Nous avons pendant des dizaines et des dizaines d'années,lutté contre l'alcoolisme et aidé les plus défavorisés...et nous étions sévères.
Aujourd'hui les enfants des classes sociales les plus difficiles sont de moins en moins présents dans les grandes écoles ou parmi les plus diplômés.
Je pense beaucoup aux jeunes issus de l'immigration.
Nous sommes entrain de retourner en arrière,à l'époque où les classes dirigeantes étaient issues des mêmes milieux aux antipodes de la culture du mérite et de l'effort.

Il faut donc défendre plus que jamais les principes de notre République:
-Liberté -Egalité -Fraternité-

Ce chef d'établissement de lycèe qui a empêché sournoisement,si j'ai bien compris,à une association 1901 le CNID (sans but lucratif)et avec des bénévoles (il en existe de moins en moins)de faire de la prévention et s'est opposé à une rencontre auprès d'élèves géographiquement les plus exposés de France face aux dangers de la drogue ET DES ACCIDENTS DE LA ROUTE,est fautif de n'avoir pas respecté les principes de la République,le premier étant celui de la liberté d'expression,notamment à l'occasion ,et c'est un comble ! d'une semaine de Citoyenneté.

L'handicap de l'Education Nationale est que malheureusement beaucoup d'entre nous portent encore des oellières.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juin 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens