Ma Photo

« L’usage simple des drogues n'est pas nocif d'après la MILDT | Accueil | SUBUTEX: LA GRANDE ILLUSION »

12 septembre 2006

Commentaires

ROSEMONDE -Une Question Sous un Arbre -

- 9 septembre 2006 -

Ce samedi ,fête du sport à Condom - Jeux ,Loteries et stands divers dont celui du CNID 32 que tient en personne le Dr Faraj Daher son président du Gers.

Moi,éloignée,je me suis installée à l'ombre,sous un arbre,devant une table vide afin de me livrer à un petit sondage avec une seule question:

C'EST QUOI LA DROGUE ?

Je résume ici les opinions des visiteurs de 6 à 60 ans qui n'ont cessé,quatre heures durant ,d'entourer mon stand improvisé...
Je commence par les plus jeunes:

-C'est débile (9,13,14 ans)
-Ca mène en prison(12 ans)
-Ca rend malade (14 ans)
-Ca fait mourir quand on conduit(11 ans)
-C'est pour tuer les gens (9 ans)
-Je ne sais pas !(une seule sur 20:9ans)

Après ces réponses,le dialogue s'engage.Ils veulent m'en dire plus.Mon écoute leur plaît.
En vedette,Antoine,6ans,le Petit Poucet de l'enquête ,qui va,vient,revient avec sa mère.Il me dit d'un ton ferme:
-C'est dangereux ,ça fait mal!
Sa mère ajoute:
-Il est au courant de tout...On n'est jamais trop jeune pour savoir...La drogue ça les atteint de plus en plus jeunes.il faut prévenir...comme on les prévient pour traverser les rues :tout jeunes,dès qu'ils savent marcher.

Une autre mère,plus tard,qui reviendra "parler avec moi",précise ce qu'elle estime être dans son rôle de parent:
-Ma fille vous l'a dit:
Dans son collège on est bien informé.Le CNID tient des séances d'information avec le gendarme.Les parents étaient invités à y assiter.Eh bien!croyez moi ,dit-elle véhémente ,sur 400 élèves nous n'étions que 15 parents!

Qu'est-il arrivé à X ,16ans,n'a-t-il pas été assez informé?
Voici ce qu'il déclare:
-La drogue c'est un moyen d'oublier le stress quand on perd le souffle.Après,on ne peut plus réfléchir,où bien on réfléchi bêtement.Et puis quand on a commencé....
Je n'en saurais pas plus.

Mais Z,18 ans,l'approuve:
-Bien sûr ça met la vie en danger ,mais ça permet l'évasion à certaines personnes.

X,21 ans,bac STT déclare:
-J'ai jamais fumé.Je suis sportif,je prends des protéïnes.
Moi,j'interroge:"Viande?Oeufs?Poissons?
-Non!En poudre,pour la musculation.(Est-il à ce point naïf l'étudiant W?)

Plus lucide est le jeune Y,12 ans,élève de 6ème d'un collège d'Aquitaine.
-Moi ,on m'a proposé de fumer:C'était des 5éme,en récréation.J'ai dit:"NON" et puis je me suis sauvé loin d'eux...j'avais aussi refusé un petit cadeau qu'ils me promettaient.Ils voulaient me taper.Ils tapent quand on ne veut pas.
Je tente de savoir ce que font les surveillants pendant les récréations?
Il répond sans hésiter:
-Si on va se plaindre c'est nous que les gendarmes interrogeront,pas ceux qui se cachent.

A 19 heures,Mathieu,13 ans,demeure spectateur autour de ma table.Il lance:
-La drogue c'est quelque chose à ne pas toucher.

Francis,un homme de 60 ans,l'approuve,clôturant les visites,un retraité de la police.Pas de n'importe où:
De Bobigny!De Bobigny-les- voitures-en-feu à l'automne dernier!Ce qu'il raconte est affreux sur les drogués de Bobigny incendiaires.Il conclut:
-Si vous me demandez,à moi,qui fus aux premières loges:
"C'est quoi,pour vous,la drogue?"
Je vous répondrais par une liste brève,le résultat de 30 ans de carrière:
-ça tue
-ça raccourci la vie
-ça vielli avant l'âge
-ça met dans la misère
-ça oblige à voler

Il est 20 h.Francis le policier de Bobigny m'ai aidé à fermer le stand improvisé sous l'arbre.Avec sa femme ils m'ont raccompagnée jusqu'à ma voiture parkée dans l'incommode parking.Il s'est mis au volant(police oblige!) pour sortir ma voiture de son mauvais pas.

Christian -Le Pr Parquet -

Le Pr Parquet président de l'OFDT chargé d'étudier la progression de drogues a le culot de parader sur les ondes de la radio EUROPE 1 pour discourir de la drogue de jeux videos.
Des milliers de jeunes sont aspirés par la vrai drogue cannabis cocaïne ecstasy qui sont des molécules qui pénettrent dans le cerveaux des enfants.

Le Pr Parquet méprisent le vrai fléau de notre société.
Parler d'autre chose permet de faire oublier l'échec de la politique française de luute contre la drogue la vraie.
Vite! Virons ces hypocrites car je pense que leur ridicule conduite est parfaitement et volontairement orchestrée.

La drogue cannabis tue.L'excès de jeux video n'a jamais tué personne.

Mettre ces sujets sur le màmme plan est absurde.

Pierre -Herbe coupée au verre pilé -

L'OFDT émet un communiqué pour rassurer les consommateurs de drogue de cannabis.

Le CIRC,association autorisée qui défend et encourage la consommation de cannabis,avait annoncé que de l'herbe de cannabis pourrait être mélangée avec du verre pilé pouvait être vendue sur les marchés noirs.


L'OFDT se précipite au secours des consommateurs et grâce aux services d'organismes comme SINTES ou Médecins du Monde, enquêtent rapidement pour déclarer qu'il n'y a aucun fondement à ces allégations et que les consommatuers peuvent continuer à consommer (tranquillement?).

Si l'on souhaitait relancer le marché ,on ne si prendrait pas autrement.

(SINTES est un systéme de veille qui s'inscrit dans une perspecive de SANTE PUBLIQUE et cherche à détecter la présence de substances inhabituelles et particulièement nocives dans les produites illicites)...précise le communiqué.


Si cette information consternantes serait risible si le sujet n'était pas aussi écoeurant,nous pourrions constater que la consommation des huitres du Bassin d'Acachon semblent beaucoup plus dangeureuse que celle du cannabis.

Continuez à fumer les enfants! Les bons Pr Parquet et Dr Jayle veillent sur vous et luttes impitoyablement contre des risques addictifs puissants:

-L'un s'occupe des jeux et des jeux vidéos en particulier
-l'autre de la consommation de tabac(Comme si des associations telles que le CNCT n'avaient jusqu'à présent rien fait)

On nous prend vraiment pour des cons!
Honte à nos responsable politique et admninistratifs qui peuve,nt supporter des faits aussi stupéfiants (terme utiliser aà sa juste valeur)

Didier-Rencontre avec des élèves sur une foire-

Rencontre pendant trois jours sur le stand du CNID à l'occasion d'une foire régionale.
Occasion du plaisir de rencontres avec des élèves des lycées publics qui sont interdits "d'approche" par l'éducation nationale.

Rencontres positives avec des parents et des élèves car des progrès dans les connaissances de chacun semblent pouvoir être constatés.Plus de conscience,de savoir,de critique du cannabis.
Des élèves très positifs et avertis;beaucoup plus qu'il ya trois ans.
Le travail du CNID semble porter ses fruits dans les établissemnts scolaires privés,les enfants semblant avoir relayé les informations acquises,constat également du travail considérablement positif des FRAD gendarmerie.

Par contre inquiètudes chez certains jeunes minoritaires des établissements publics.

-3 crises de fou-rires de jeunes le premier le deuxiéme le troisième jour,fou-rires incontrôlés anormaux,longs et très importants.
Ces jeunes étaient sous influence du produit(air génés de leurs camarades les accompagant).
-Jeunes filles avec deux de ses camarades finissant de se rouler un joint.Intéressée et encouragée par ses amis à écouter l'information.En accord avec le réfèrent mais désolée de sembler ne pas pouvoir suivre les conseils et encouragements d'un constat pourtant évident.Espoir de voir ses camarades prendre le relais.Les yeux tristes et remplis de regrets et la lueur d'espoir qui brille encore avant que ses yeux rougis ne soit recouvert par le produit:Regard d'une enfant qui se noie.
-Un garçon style fort en thème très très sûr de lui,qui me dit très méprisant que la consommation de drogue peut être légalisée.Il nous ressort l'idée de l'article de Libération de ce jour et nous explique que si l'administration s'occupe de distribuer et de contrôler les produits,leur qualité sera d'autant plus valable( voir article de liberation où le CIRC tente une fois de plus de faire légaliser le cannabis sous couvert de sécurité prophylactique face à la came "infestée" par du verre pilé)car l'on peut,si on est bien formé,utiliser la drogue à bon escient.
C'est enfant,qui porte la panoplie vestimentaire ,très bobo donc trés propre du cannabisé intellectuel, n'aura jamais, je lui souhaite sincérement,aucun probléme avec la drogue.

Soit il avait lu Libé avant de venir,ou soit son papa est prof et sa maman travaille à la MILDT.
Mais quels dégats il a failli créer dans ce groupe qui a cependant,semble-t-il,adhéré au message du référent.

Si les propositionS du CNID avaient été mises en place avec le soutien de l'EN et l'aide de la préfecture,la solution à la suèdoise nous aurait fait gagner des années contre le cannabis.
Mais on tarde encore.

Beaucoup de jeunes très nombruex en France sont encore aspirés par la drogue.

Michel - SURPRENANTE CONCLUSION de Marc VALEUR-

EDITION DU MENSUEL "CA M'INTERESSE".


Les français sont-ils tous dopés?


Bon article technique et informé.

Mais que la conclusion est cruelle par le Dr Hautefeuille et le stupéfiant Marc Valeur:
"Mais peut-on éradiquer des partiques -de drogue -vieilles comme l'humanité?

Pour Doc Hautefeuille "le combat semble vain":
Je lui propose de prendre immédiatement sa retraite

Et le très stupéfiant M.Valeur renchérit "Eradiquer les drogues est un objectif irréaliste.
Le psychiatre du centre Marmottan a même trouvé des drogués (pardon des addictés)sans produits qui semble être pour lui le risque majeur du siècle avenir.

MAIS POURQUOI LES JOURNALISTES CONTINUENT ILS D'INTERWIEVER DES ALLUMES COMME EUX.

La prostitution ,la pédophilie,la drogue ont toujours existé accompagnons les!
Rendons notre vie comfortable,tant pis si les jeunes meurent ou deviennent esclaves.

Les interventions sur tous les médias de ces spécialistes (au propre comme au figuré)démontre qu'ils ont le pouvoir.

Mais lequel?

Celui
De la pensée unique?
De l'argent?

Reconnaissons quand même qu'alors que le Pr Costentin averti et informe dans ce même articles des dangers énormes pour les jeunes de la drogue la conclusion et le dernier mot revient toujours aux prosélytes de la drogue.
Oui aux prosélytes



Michel - SURPRENANTE CONCLUSION de Marc VALEUR-

EDITION DU MENSUEL "CA M'INTERESSE".N°307.


Les français sont-ils tous dopés?


Bon article,technique et informé.

Mais que la conclusion est cruelle par le Dr Hautefeuille et le stupéfiant Marc Valeur:
"Mais peut-on éradiquer des pratiques (de drogue)vieilles comme l'humanité?

Pour Doc Hautefeuille "le combat semble vain":
Je lui propose de prendre immédiatement sa retraite

Et le très stupéfiant M.Valeur renchérit "Eradiquer les drogues est un objectif irréaliste":
Je lui propose de retourner à ses addictions.
Le psychiatre du centre Marmottan a même trouvé des drogués (pardon des addictés)sans produits,ce qui semble être pour lui le risque majeur du siècle avenir.

MAIS POURQUOI LES JOURNALISTES CONTINUENT-ILS D'INTERWIEVER DES ALLUMES COMME EUX!

La prostitution ,la pédophilie,la drogue, ont toujours existé: Accompagnons les!

Rendons notre vie confortable,tant pis si les jeunes meurent ou deviennent esclaves.

Les interventions sur tous les médias de ces "spécialistes" (au sens propre comme au sens figuré)démontrent qu'ils ont le pouvoir.

Mais lequel?

Celui
De la pensée unique?
De l'argent?
Du lobby....?

Reconnaissons quand même qu'alors que le Pr Costentin averti et informe dans ce même articles, des dangers ,énormes pour les jeunes, de la drogue, la conclusion et le dernier mot reviennent toujours aux prosélytes de la drogue.

Oui aux prosélytes.
Surprenante conclusion.


Pfuii

Pfuiii...
C'est effrayant de lire ce blog !
Si l'extrême droite du débat sur le cannabis avait un blog ce serait celui là.
Il est temps de prendre un peu de recul je crois ;-)

Pierre -La Violence contre la Raison-

L'ostracisme continue.

Alors que le CNID avait déjà été accusé d'être une secte (un procès en diffamation s'en suivi; qu'il gagna),les adversaires de la Prévention juge les blogueurs du CNID d'extême droite.

Si vous connaissiez les adhérents du CNID et ses courageux bénévoles,cette accusation, anonyme et typique des défenseurs de la penséee unique,vous paraîtrait tout à fait dérisoire.

Nous connaissons ceux qui utilisent ces méthodes.Ce sont les mêmes qui,il y a quelques décennies,ostratisaient des groupes de population ou des groupes de pensée.
On sait que ces méthodes accusatrices n'ont amené que des malheurs.


La drogue est contre la Liberté,
les défenseurs de sa consommation,qu'ils appellent: libre consommation (comme si la consommation de drogue était l'expression et la preuve d'une liberté!)ne veulent pas que les défenseurs de la Liberté puissent s'exprimer.

Alors:on les traite d'extrêmistes de droite;un façon de les baîllonner...

Il ne peut y avoir avec eux aucune CONTROVERSE.Suivant un terme qui revient d'actualité avec la difficuté que rencontre le Pape des catholiques ou,pire encore,le philosophe laïque Robert Redeker sur le sujet des islamistes extêmistes.

Au CNID nous rencontrons des agnostiques des chrétiens des islamistes,si nous avons entre nous et à titre privé des controverses sur le sujet religieux,une flamme nous rassemble :

Celle de la Liberté menacée par l'esclavage de la drogue.

LA RAISON CONTRE LA VIOLENCE.

La MILDT ne peut pas accepter que le CNID d'oppose à la terrible politique de Réduction des Risques (RdR) qui,si elle peut être utile pour des drogués en ultime dépendance, est criminelle pour des jeunes collégiens ou lycéens.
Elle ne peut agir en prévention primaire et de proximité.
Raison pour laquelle ses programmes d'informations scolaires contre le cannabis ne commencent qu'à partir des classes de troisième.
La MILDT est incapable de faire de la vrai et utile Prévention.Sa conception d'accompagnement ou de RdR de la drogue serait grotesque,appliquée à des classes de sixième.
Existe-t-il des programmes pédagogique de Prévention primaire contre la drogue à la MILDT pour des classes de CM1?
Entend-t-on où voit-on dans les médias des controverse entre la MILDT et le CNID?
Non :La pensée reste unique et les petits hayatollas de cette école de pensée de RdR,ne savent qu'accuser ceux qui ont une conception différente d'eux,de la Liberté :Ils les accusent d'être d'extrème droite.

Holla!J'ai évoqué le Pape (avec majuscule,s'il vous plaît!)et la controverse.
La prochaine fois,nous seront traités de cathos intégristes.

Peut-il y avoir controverse avec les défenseurs de la drogue?
Je ne le pense pas.
La Raison est tout de suite là.
La violence habite,hélas,nos adversaires.

CIRC

Mesdames, messieurs du CND,
mis en cause pour notre irréalisme et notre prozélitisme sur votre blog, je tiens à réagir.
Notre dernière campagne concernant du cannabis coupé au verre pilé visait à mettre en garde contre un produit nettement plus dangereux que le cannabis. Admettrez vous qu'inhaler fortement de la poussière de verre peut être plus dangereux que d'inhaler du simple cannabis ? Ce fut l'objet de notre campagne.
Concerant les activités du CIRC nous ne pronons pas la consommation de cannabis. Nous représentons plutôt les consommateurs raisonnables. Nous mettons en garde contre l'abus comme vous pourriez le faire.
nos adhérents pensent qu'un joint est moins nocif qu'un verre d'alcool fort. nous mettons d'ailleurs en garde contre les mélanges qui rendent les deux produits encore plus toxiques. Votre comparaison alcool cannabis est complètement à coté de la plaque d'ailleurs tant la consommation d'alcool est dramatique. Nous vous appelons à rencontrer des consomateurs raisonnables de cannabis pour vous en rendre compte;
Le cannabis n'est qu'une des drogues légales ou illégales distribuées en France. Ni pire, ni meilleure, le CIRC souhaite une régulation de la consommation, une meilleure information sur les qualités et les défauts du cannabis.
en diabolisant vous faîtes glisser les ados dans la spirale de l'expérimentation des drogues quand nous préférons mettre en garde contre l'abus.
Nous sommes prêts à tout dialogue constructif sur le sujet.

Lucien - La controverse -

La revue de presse de la MILDT ne parle plus que du tabac et de l'alcool.
Il semble que le cannabis ne soit plus un probléme en France.

Alors que les éléves des collèges et des lycées vont avoir de grandes difficultés à lutter contre la molécule de la nicotine
...LA TORTURE EST MISE EN PLACE: interdiction de fumer dans les enceintes des établissements scolaires et permission en face,dans les cafés...
les "responsables" publics
mettent en place un systéme complètement pervers alors qu'il suffisait de suivre l'exemple de l'Irlande.

Bravo le manque de courage!

Non seulement,les jeunes remplaçants fumeurs (ils remplacent les clients morts du cancer et autres maladies du tabac,des indutriels cigaretiers ) continueront à fumer,mais en plus,il leur sera proposé de l'alcool et bien sûr,ils pourront continuer aussi à fumer des pêtards.

Ils sont devenus fous ces "responsables".


Et le CIRC qui appelle à consommer du cannabis depuis 20 ans et son appel de 18 joints,qui s'invite à dialoguer et entrer en controverse?!.

L'"ESPRIT DE MUNICH" n'est pas mort.Jamais les pays occidentaux libres n'auraient du dialogue avec HITLER en 38.
(+ de 70 000 morts par an en France par le tabac dont beaucoup par le cannabis me paraît être des quantités comparables à celle d'une guerre)

Continuer à mettre en cause l'incompétence de la MILDT me paraît plus necessaire.

Mais peut-il y avoir une controverse avec des empoisonneurs ?.
Le cannabis est cinq à huit fois plus dangereux que le tabac

Blin Julien

sa fait du bien apres le boulot

Gilles -La mildt en sommeil -

DE L'INCOMPETENCE ET DE L'INUTILITE DE LA MISSION INTERMINISTERIELLE.

Suivant sa propre revue de presse,plus aucune information ne traite en France du cannabis,ce qui est une démonstration par elle-même de son inactivité dans ce domaine de compétence.

Par contre,elle relate par de larges pages de revue de presse la lutte contre le tabac,qui n'est pas de sa compétence et dont le combat est livré depuis très longtemps par des associations efficaces.

Le tabac n'est pas considéré comme psychotropes,n'est pas interdit par la loi.Au lieu de s'occuper du fléau qui ne la concerne pas la MILDT,elle ferait mieux de s'activiter à lutter franchement contre le cannabis
...peut-être que la presse en parlerait un peu?

En plus!les associations de lutte contre le tabac n'ont reçu,en aucune mesure comparable,des moyens financiers et exécutifs (politique) comparables à ceux qui ont été affecté à la MILDT par les gouvernements successifs.

Ce qui démontre,comme ne cesse de le répéter votre site,le gaspillage de l'argent public offert à des incompétents.

Pourquoi le CNID n'est-il jamais présent dans les médias pour que le vérité soit enfin dite?

Guy - Hypocrite revue de presse de la MILDT-

La revue de presse souligne un article du Journal du Dimanche.

Il semblerait que la culture du chanvre produisant le cannabis dans l'ensemble de nos campagne française aurait une fonction salutaire.
Ces producteurs sont des gens sympatiques et cultivés qui semblent être les gardiens de notre stabilité.
Ils produisent par pur désintêret et,grâce au bien fait de leur activité,semblent mettre en péril le tafric car ,tenez vous bien ,leur charitable activité permet aux consommateurs d'éviter de"fréquenter les dealers".

Le représentant de la justice locale semblerait presque encourager cette très heureuse initiative.

La choix des sujets de la revue de presse de la MILDT ne reflète pas le point de vue de son auteur.
(hypocrisie!)

ILS NE SAVENT PAS OU NE VEULENT PAS SAVOIR QUE SES PARENTS OFFRENT A LEURS PROPRES ENFANTS DU CANNABIS QU'ILS REVENDENT ENSUITE A LEURS CAMARADES DE CLASSE.

Nous l'avons cruellement constaté dasn un lycée public de la ... campagne.

Un blogueur se plaignait que la revue de presse ne parlait plus du cannabis.
Voilà que cette insuffisance est rattrapée et que la MILDT en fait parler de façon favorable.
Avant les élections et qu'ils se fassent virer ,ils auront tout fait pour présenter la consommation de cannabis "intelligente et cultivée" sous un angle favorable.

Leur hypocrisie et leur perversité seront responsables de la perdition de beaucoup d'enfants.

La consommation de drogue de cannabis augmente chez les jeunes adolescents et elle ouvre la porte à l'alcool,la cocaïne et l'ecxtasy.

La MILDT est en grande partie responsable de cette décadence.

Pierre - la mort à la campagne -

Un jeune fille brillante et belle, à juste titre la fierté de de ses parents,chefs d'entreprise,retournait au pays après sa prépa d'un masters de qualif dans une école de commerce international.

Très active et fatiguée de ses efforts estudiantins,elle "rejoint" ses camarades de sa petite ville de campagne.
La fête chez nous est très forte, trop forte,très tenue "artificiellement".

Elle s'est couchée très tard,"ivre" de fatigue.
Au matin,elle était morte, étouffée par ses vomissements.

Celà se passe à la campagne où "les planteurs ne sont pas de cibles prioritaires".

Claude -Article de "Les Echos" Pr.Claude GOT

Etonnant article du journal LES ECHOS du 17 octobre.

"Grand angle avec Claude GOT."

Ce grand angle avec le spécialiste de la santé publique qui parle pour la France d'une nouvelle maturité sanitaire fait l'impasse stupéfiante (!) sur la Drogue.

Le tabac,l'alcool,l'amiante et l'obésité sont traités avec justesse et démontre que lorsque l'Etat prend en charge les problémes de Santé Publique,les résultats et la réussite sont là.

Pourquoi,alors,prendre tout ce retard par l'obération du probléme de la drogue et de la pangémie cannabique?

Mais le Pr.Got a toujours montré pour le cannabis une tolérance surprenante.

Il ne s'agit pas d'un probléme de génération.


Zorro

Vous parlez d'atteinte à la liberté dû au cannabis par sa dépendense, et vous, pour qui vous prenez vous pour dire ce qui est bien ou pas bien. Un jeune est libre de fumer des pétards s'il en a envie et les moyens. Arrêté votre discourt anti-cannabis, vous ne changerez pas les opinions chez les jeunes (OK pour la prévention des drogues dans les classes au collège). Ce que vous comprennez pas c'est qu'à force de nous pondre toujours les mêmes clichés dans vos articles (échèque scolaire, insociabilité, santé...), vous radotez et n'interessez pas le consommateur qui en à eu ça dose et qui au contraire va aller se fumer un pétard en lisant votre article. Si vous voulez interpeller le consommateur, arrêté dans rajouter et parlé plus généralement du cannabis (risques et bienfaits, si si il y en a) au lieu de l'attaquer, votre discourt en sera plus crédible. Certains resentent un côté extrême droite dans votre blog, ils n'ont pas tout à fait tort vu l'ouverture d'esprit sur le sujet.
A l'heure actuelle le débat est de savoir si vos mieux que la France continue ça politique bidon contre le cannabis et de laisser ses consommateurs s'abimer la santé avec du verre pilé et remplir les poches des dealeurs, ou de l'égaliser le cannabis afin de pouvoir contrôler sa qualité, remplir les caisses de l'Etat et arrêter cette hypocrisie policière qui elle même en fume. Et puis comme on dit les règles sont faîtes pour qu'on les transgresse, regardé en Hollande, les jeunes fument moins. Si on veut boire un verre, fumer de l'herbe ou prendre des produits pour se muscler, cela regarde que cette personne. C'est ça la liberté.

Pierre -Semaine de la Sécuré routière -Accidents en agglomérations-

A l'occasion de la Semaine de la Sécurité Routière,principalement consacrée aux accidents en agglomération,deux chauffards ont fauché trois membres d'une même famille mardi soir à Metz à la sortie d'un restaurant sur un passage pour piéton.
Le chauffard roulait à très vive allure,suivi par un autre véhicule tout aussi rapidement.
Ces conducteurs prenaient la fuite,sans porter assistance aux trois personne projetées.
Trois tués dont deux sur le coup.

Le père courageux du chauffeur de tête dénoncait son fils à la police.
"De source bien informée",une radio rapportait qu'un des conducteurs pourrait avoir consommé du cannabis.En réalité,le lendemain soir et sous réserve de confirmation:
-Les chauffeurs se connaissaient.
-Le premier chauffard avait déjà été condamné quelques mois auparavant pour trafic de cannabis.
-Les analyses de sang pour l'alcool retenait un taux inférieur au seuil pénalisable.
-Celles de la drogue notait la présence,pour les segond chauffard,d'un trace infinitésimale de cannabis.

Tout est donc bien dans le meilleur des mondes.

Mais cependant comment interpréter des analyses effectuées plusieurs heures après l'accident et peut-on aussi s'interroger sur la présence ou non de cocaïnece produit à la mode dont nous venons d'apprendre,selon la dernière enquête de l'OCRTIS,que les saisies ont doublé, ce qui pourrait permettre de déduire que la cocke prend le pas sur le cannabis.

Or nous savons que:

-Un peu d'alcool avec un peu de cannabis potentialisent leurs effets psychotropes(contrairement à ce qu'ont toujours déclaré les conclusions de SAM-OFDT)
-Le temps de retard entre l'accident et les relevés pour analyses réduit les niveaux analysés(le père a dénoncé son fils plusieurs heures après).
-La possibilité d'un effet de relargage du THC sous l'influence d'un stress ,les deux véhicules roulant à très vive allure (thèse du relargage toujours contestée par la MILDT).
-La cocaïne(si elle avait été consommé)donnant cette impression de puissance et d'exitation génératrices de besoin de conduire à grande vitesse.

Ces deux chauffards sont présumés innocents et sont poursuivis pour:

-Homicide involontaire pour conduite à grande vitesse.
-Délis de fuite.
-Non assitance à personnes en danger.


IL n'y aura donc pas de drogue.

La MILDT poura continuer à nous leurrer.
Il sera juridiquement impossible d'apporter la preuve de mes allégations douteuses. ..et pourtant?

Maurice -Accidents de la route-

Et les traces de consommation de cocaïne disparaissent très rapidement face à des analyses.
Celà promet si la cocaïne continuait à se développer de façon aussi foudroyante en France!

Combien d'accidents seront-ils inexpliqués?

alors la c'est trop fort d'inscinuer que la ganja rend schyzo,institue chez les consommateurs des tendances suicidaires et tout le tralala...
Pour ma personne, consommateur quotidien depuis 10 ans(rien que ca),tout va pour le mieux:bien inséré socialement, un boulot stable en CDI,en concubinage.. bref une vie on ne peut plus normale malgrès une consommmation parfois elephantesque!!!
Donc à toutes vos divagations sur ce produit je dis GROSSE FOUTAISE!!
Le seul moment ou la Ganja fut un reel probleme c'est lorsqu'on m'arrêta avec une mini croquette..
on m'a traité comme si je faisais partie du Grand banditisme:2h de déposition, prise d'empreintes,photos,sans parler de l'attitude de nos amis les gendarmes.
Alors quand on est un gars sans problemes et qu'on en arrive là:

!!!VIVE LE SYSTEME!!!!

tounz

je fume je sui obése et je vous en merde !!!!!!!

JCVD

Si vous réflechissiez 2 minutes à la question "Pourquoi ?" cela serait un bon début.

Personnelement, à 15 ans,, je disais encore que fumer c'est mal, la drogue c'est pas bien.
Ensuite, j'ai commencé directement par les pétards, ensuite la clope.

J'ai ensuite vécu deux ans aux Pays Bas (études bien sûr).
Là bas, cocaïne bien sûr et environ 5-6 pétards par jour.
Cela ne fait qu'un an que je suis revenu à Paris, et contrairement a tout ce que vous auriez pu penser, je ne suis pas abruti par la quantité de drogues hallucinantes ingurgitée.
J'ai omis de vous dire que pendant environ 4 ans, je me mettait minable à l'alcool avec mes amis, à en oublier mes osirées une fois sur deux, soit environ 2 fois par semaine, le tout bien sur en mixant cocaine, cannabis et alcool.
ooooooouuuuuuuhhhhhhhhh

alors arretez un peu vos conneries, laissez les jeunes faire de la merde s'ils le veulent.
nous sommes très bien conscient que cela peut nous detruire.

Avez vous oublié mai 68, les hippies et woodstock ?
c'etait vous !!!!!!

nous c soirée en boite, drogue (comme vous au passage) musique techno et sexe sans capote (pareil on sait q c mauvais mais c tellement mieux :))

c'est un peu ca le truc, on s eclate, on sait q c risqué et alors, c'est notre vie.

au fait, je fume, je suis obese et je vous emmerde ...
et je gagne plein de thunes

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juin 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens