Ma Photo

« DROGUES ET SECTES | Accueil | LE CANNABIS ET SES RISQUES A L'ADOLESCENCE »

08 janvier 2007

Commentaires

Pierre-Réponse à Cavus Fatma-

Oui je puis.Une adresse mail?
Ou lettre au CNID.

Le Poète- il a dit la Vérité ,il doit être assassiné-

C'est toujours ceux qui sont les plus efficaces ou qui ont le plus de claivoyance qui sont les plus jalousés et ostratisés

Christian - Des voitures brûlées la nuit du réveillon -

Le bilan de la délinquance en 2006 est bon,sauf:

Pourquoi plus de voitures bûlées en 2006 alors qu'il n'y a pas eu de crise des banlieues?
(bien que certains médias en période anniversaire aient tout fait pour relancer une nouvelle crise).
Pourquoi plus de violence sur les personnes que ce soit celles qui sont dites gratuites ou celle dites intra-familiales?

Parce que :

-Plus de drogue consommée entraîne plus de violence irraisonnée.
-Plus de drogue consommée entaîne plus de nécessité pour les trafiquants de blanchir de l'argent ou de protéger des marchés donc,de brûler de voitures.

L'usage régulier de drogue chez les adolescents a augmenté de 33% DE 2003 à 2005.Son potentiel psychotropique s'est démultiplié.
Nous sommes en 2007...

Honte à la MILDT de s'opposer tant qu'elle le peut à la mise en oeuvre d'action nationale d'une vraie PREVENTION primaire pérenne et de proximité.

Mais bientôt tout va changer.En pire ou en mieux tout dépend de cahcun de nous

Roland -revue de presse de la Mildt -

Je ne sais pas qui fait le revue de presse de la MILDT mais les articles choisis sont particulièrement révoltants du genre:
C'est le travail qui pousse les gens à se droguer
ou les manipulations de SARKOSY dans les chiffres de la drogue dans Charlie Hebdo.
Ne peuvent-ils pas choisir des articles moins "politiquards".
Je suis sûr qu'il en existe de plus intelligents et utiles pour faire avancer les choses.

Si les français lisent ces informations au premier degré ,c'est que,vraiment,nous sommes descendus très bas.

Merci le CNID et Bravo pour votre courage

Christian - Les voitures brûlées -

Nous apprennont qu'à Lyon,25% des véhicules brûlés le sont pour se débarrasser des carcasses.
Restent que dans les 75% restants des véhicules incendiés,25% le seraient pour une escroquerie à l'assurance.
Espérons que dans les 50% restants,les deux jeunes commissaires de police en stage,sauront quantifier les causes directes ou indirectes de l'implication du trafic dela drogue.

Maurice -Les saisies de plus en plus importantes-

326 kilogs d'héroïne par çi dans de simples sacs de sport,30 kilogs de cocaïne sur un scooter par là:
Le trafic se développe,s'amplifie,nous inonde.200 armes de guerre chez un dealer d'ex-Yougoslavie,et pendant ce temps là la MILDT continue à pense qu'il peut exister un usage non nocif de drogue du consommateur et l'éducation nationale fabrique des programmes du CESC sans citer les mots drogue ni cannabis.

DE QUI SE MOQUE-T-ON ?

Et aucun candidat à l'élection présidentielle ne parle de drogue.

IL FAUT SONNER LE TOCSIN!!

rems

Je trouve personnellement le discours de J.C. assez faible, je ne tombe pas en accord avec ses propos: "La drogue choisit" comme si la drogue était moteur comme si c'était une personne, attention, il ne faut pas se méprendre, la drogue c'est un moyen, comme un marteau l'est pour planter un clou, la drogue est la pour faire de l'argent, si la drogue était réellement la chose qui choisissait ses victimes alors on aurait qu'a l'arrêter et ce serait finis, on en parlerait plus. Ce sont LES PERSONNES POSSÉDANT DE LA DROGUE qu'il faut arrêter je trouve qu'ôter la responsabilité de ces personnes est une faute grave. De plus si le jeune qui prend de la drogue fait un choix personnel et que donc c'est de sa propre volonté qu'il fait ce choix alors c'est SA RESPONSABILITÉ DEVANT LA LOI et non pas autre chose, il faut arreter de déplacer la faute sur les mauvaise cibles. Il faut franchement arrêter de rejeter la faute sur le moyen, ce n'est pas la faute du marteau si je me suis tapé sur le doigt, c'est de ma faute. Une personne que je respecte énormément m'a dit et fais comprendre un jour que la question réside dans le contrôle de soi, c'est vrai, a partir de quel moment a-t-on passé le cap du non-contrôle, c'est la maitrise de soi qui rentre en jeu, il ne faut pas donner dans aucun excès (http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/fast.exe?mot=exces), la limite entre le contrôle et la perte de contrôle pour la drogue passe inaperçue chez une personne qui n'a pas un recul suffisant sur soi-même pour savoir a quel point elle est allée trop loin. Selon l'étude du Pr. Strassman (http://en.wikipedia.org/wiki/Rick_Strassman), notre corps ne peut se passer de drogue, si vous ne rêviez pas alors vous mourriez, le DMT a un rôle important dans le rêve, or c'est une drogue, et vote corps en produit, et vous ne pouvez vous en passer donc nous sommes bien tous des drogués. Mais cette drogue, nous ne pouvons pas la contrôler, et de plus elle nous est vitale. Ainsi pour une telle drogue sécrétée par notre organisme, nous sommes dans l'incapacité de nous contrôler nous même, puisque l'organisme ne nous a pas donne accès a un contrôle suffisant sur cette partie de notre corps. Or ceci est différent pour les drogues que nous prenons, car nous sommes dans la capacité de nous contrôler tant que nous ne sommes pas la victime de la drogue mais la personne prenant de la drogue car c'est nous qui nous administrons la drogue (si le commerce de la drogue était uniquement établis sur un principe de rapport de force et que nous n'avions le choix de prendre de la drogue, alors la délation de personnes nous forçant a prendre de la drogue serait beaucoup plus important et les seules personnes qui restent nettes seraient les distributeurs de drogue), et le marche de la drogue fonctionne grâce a tous ces cas ou les gens prennent d'eux même de la drogue et en deviennent dépendant, la capacité d'une personne a se contrôler réside dans son choix et sa détermination, si je désire me contrôler JE me contrôle. Personne d'autre ne doit être responsable des actes dont je suis responsable.

Patah

Vous vous considérez dans l'incapacité de savoir si l'Eglise de Scientologie est une secte ou non et vous estimez que le cannabis est un danger pour nos enfants? Mais qui êtes vous pour proner des choses pareilles?

Il est temps de remettre en cause les jugements trop hâtifs, trop bornés, ou trop réactionnaires. Si un bonhomme boit sa demi-bouteille de rouge le soir, considérez vous que ce soit quelqu'un de mieux que celui qui fume son joint? Le cannabis n'est pas une affaires de jeunes.

Ce n'est pas la drogue qu'il faut éradiquer! Ce sont les milieux mafieux qui s'en sert pour abrutir nos enfants avec leurs produits frelatés!

FIFI - Le niveau monte,l'inondation se développe -

Comment croire encore que la drogue n'est pas dangereuse!!
Que seule la maffia est responsable d'une soit-disante mauvaise qualité des produits!

Le cannabis vendu par graines à faire pousser dans son armoire est sur-puissant.La majorité des acheteurs croient encore que c'est un produit naturel;
les champignons mortels sont aussi naturels!

Pendant ce temps là,une jeune fille meurt d'over-dose par ecstasy,cent kilogs de cocaïne se ramassent sur les plages vendéennes ou charentaises.

Réveillez vous!Il semble vraiment que ces gens qui défendent la drogue "naturelle" ou "pure",ce soient eux qui sont sous l'emprise sectaire.

LA DROGUE EST LEUR GOUROU!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juin 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens