Ma Photo

« CONSOMMATION DE STUPEFIANTS ET MARINS PÊCHEURS | Accueil | Dealer attentionné? »

01 mars 2007

Commentaires

Edouard

Merci à l'Académie de Médecine de mettre de l'ordre dans les concepts et les définitions.

Ce recadrage empêchera que les défenseurs de l'"usage non nocif" de la drogue et notammment du cannabis n'entraîne progressivement les commentateurs du sujet de la DROGUE (et maintenant nous pourrons réemployer ce mot)vers une déviance sémantique qui contribuait à troubler les esprits.

Certains pseudo-scientifiques,et autres commentateurs,voudront bien continuer à s'occuper et à commenter les addictions aux jeux vidéos informatiques et loteries nationales.

Les vraies compétences traiteront du véritable fléau prioritaire:

LA DROGUE ET L'ASSERVISSEMENT QUI EN DECOULE.

Ce qui se conçoit bien

S'énonce clairement,

Et les mots pour le dire

Vous viennent aisément.

La bonne définition

Empêche le mal-dire.


Voici bientôt L'ACTION !


José ---- Drogue et accident routier ---

Le revue de presse de la MILDT, qui est l'oragnisme officiel français de la lutte contre la drogue,développe ce qui s'écrit sur le sujet de la drogue dans les médias français.

Le TABAC,qui n'est pas une drogue,prend 90% de la placel'ALCOOL qui n'est pas non plus une drogue, presque le reste.

En ce qui concerne les accidents de la route,les médias ne parle même plus de la drogue au volant notamment du CANNABIS.
Puisque l'administation répressive du bord des routes ne pratique presque plus aucun contôle anti-drogue au bord des routes,rien n'est écrit.

Encore une loi,la loi de février 2003,qui risque de ne pas être appliquée en France!

On attend que les jeunes se tuent ou tuent pour sanctionner...POST MORTEM et remplir les pages des faits divers.

Beaucoup d'entre eux ,malheureusement croient encore que le CANNABIS 'est pas dangeureux pour la conduite automobile.

La revue de presse de la MILDT est bien la traduction de son inactivité en ce qui concerne la prévention et de son incompétence en termes de résultats

Maurice

L'émission sur ARTE sur le cannabis est tout à fait scandaleuse d'incompétence et de manipulation grossière.

Le productueur ne peut-t-il pas être attaquer en justice.

Existe-t-il un droit de réponse ou plus précisément un droit à la Vérité?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juin 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens