Ma Photo

« Violence ordinaire du cannabis II ? | Accueil | LES VIEUX BOBOS MILITENT, LES ENFANTS TRINQUENT »

01 décembre 2009

Commentaires

lyz

Bonjour,
ce qui est dommage provenant d'un scientifique est que cette lettre reprend les amalgames fréquemment employés par les prohibitionnistes. Le premier paragraphe fait l'amalgame maintenant classique légalisateur=toxicomane=égoïste indifférent aux faiblesses d'autrui.

Le reste de la lettre est du même accabit. Par exemple, dans la partie exposant les méfaits du cannabis, le Pr Costentin ne distingue par les effets de la substance et les effets de sa consommation fumée avec du tabac. De toutes les perturbations physiques, celles qu'il cite sont en relation avec le tabac (qui est légal) et non avec le cannabis. Pour les effets psychiques, certes, mais dans quelle proportion ? Il ne s'agit pas de citer un effet constaté sans préciser dans quelle proportion. Si, sur les 1,2 millions d'usages régulier, une dizaine est affectée par ces maux, est-ce que cela vaut vraiment la peine ? Où est la rigueur scientifique ? Elle s'efface au profit d'une diabolisation visant à dénigrer le cannabis.

Je passe sur la théorie de la conspiration où l'ancien ministre de l'intérieur serait influencé par les dealers, c'est vraiment de l'argumentaire de bas étage.

Le Pr Costentin cite l'exemple de la Suède, il y a 6 fois moins d'habitants en Suède avec une densité de population 4,5 fois moindre qu'en France. Une politique de drogue ferme est facile à implémenter, mais en France ? Combien cela coûterait-il ? Cela soulève un grand nombre de questions qui ne sont même pas effleurées dans la lettre.

D'autre part, citer le cas de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas est assez trompeur : le gouvernement anglais a reclassifié le cannabis contre l'avis de leur propre comité scientifique ! et les Pays-Bas, s'ils ferment les coffee-shops, c'est essentiellement à cause du tourisme du cannabis provoqué par notre propre politique !

Ce qui est dommage c'est qu'il n'y a pas de comparaison ici avec l'alcool - que le Pr Costentin se garderait bien d'attaquer puisque légal - or l'alcool est classé plus dangereux dans toutes les études qui en ont été faites. Prohiber le cannabis à cause de son danger sanitaire tombe alors à l'eau puisqu'une drogue plus dangereuse est déjà sur le marché sans que notre société soit dans le chaos sanitaire !

Enfin, je sais bien que le Pr Costentin est un médecin, mais il n'y a aucune analyse des effets sociaux de la prohibition : en particulier, la mise en contact de consommateurs de cannabis avec les dealers de drogues plus dures, et l'augmentation de la délinquance et des gangs pour le contrôle des territoires de commerce.

Donc en résumé, une lettre très partiale, qui occulte toute réflexion sur la prohibition tout en insinuant de nombreux amalgames.

Simone : Les  hayatollas du cannabis.-

Hallucinant de voir accuser, de la part d'un procureur de la société des peuples de drogués, un membre de l'Académie de Médecine et également membre de l'Académie de Pharmacie parce qu'il ferait un amalgame insidieux et partial.

Venant d'un défenseur de la drogue légalisée, cela est particulièrement choquant.Ils ne veulent même plus reconnaître les réalités scientifiques et sociétales.

Il n'ont que les mots prohibitionnistes, sectes,extrême droite ou nazis comme arguments.

Leur obsession est de libérer l'usage de la drogue pour se blanchir d'avoir participer au trafic de drogue et de tenter de faire croire que de cultiver de la drogue chez soi et naturel et légal.

Il sont devenus fous et pourvu qu'ils ne prennent pas le pouvoir.

Pierre  - Luz et Morales combatientes iguales -

Le président Morales de la république de Bolivie ,a fait de la défense de la culture de la coca l'un des ses principaux chevaux de bataille.

Il a brandi une feuille de coca à la tribune de l'ONU en s'exclamant: " ARRÊTEZ MOI ! ".

Pour lui ,c'est l'Occident consommateur de cocaïne, qui favorise le trafic de drogue, pas les paysans boliviens qui ne font que perpétuer une tradition millénaire des peuples indiens.

Le problème est que les surfaces cultivées en coca ont doublé depuis son arrivée au pouvoir pour atteindre 20 000 hectares(selon les statistiques officielles).Or,on estime que 12 000 hectares seraient suffisantes à la consommation traditionnelle.La production locale de cocaïne aurait explosé.Morales aexpulséles membres de la DEA (Drug Enforcement Administration), l'agence américaine de lutte contre le trafic de drogue.

Bernard -Un vieux montagnard de la Cordillière blanche -

C'est surtout Morales et Vaillant même combat.

Plaire au peuple en lui donnant sa drogue est un objectif digne des plus grands dictateurs.

La feuille de coca aide à ne pas avoir faim quand on est mal alimenté,à oublier le froid quand il gèle sur l'alti-plano,à ne pas avoir mal quand les membres font souffrir, à ne pas avoir peur quand quand il faut traverser les rivières ou descendre à la mine.

Un excellent remède à obéir sans réfléchir.L'Inca ,homme dieu pour ses sujets, a pu dominé son peuple pendant des siècles en contrôlant la production et la distribution de la feuille coca par ses prêtres.

(Le Coca Cola s'apelle d'ailleurs l'Inca Cola, avec le goût qui correspond)

Le MAS de Morales (Mouvement vers le Socialisme ) est le même appareil politique que souhaite mettre en place le socialiste Daniel Vaillant.Heureusement que la majorité des socialistes ne sont pas comme lui.Mais quand on lit la virulence des défenseurs de l'usage du cannabis et autres drogues sur ce blog, on imagine la difficulté et l'acharnement du débat sur le sujet au sein de ce parti.

"Si un gouvernement voulait corrompre ses gouverné, il n'aurait qu'à encourager à l'usage de la drogue "
Charles Baudelaire.

Morales l'a fait, Daniel vaillant en rêve.

JOE

Professeur Costentin ne fait pas mention de l’utilisation médicale du cannabis pourtant reconnue par les civilisations asiatiques depuis des millénaires. 13 états américains ont légalisé la consommation de cannabis médicale ainsi que plusieurs pays européens, en Californie une proposition de loi à été déposée pour une légalisation complète.
Bien sur seule la France et sa toute puissance savante occulte cette plante entre le bien et le mal.
Mais pour répondre à Simone, si éminent soit-il le professeur Costentin avec tous ses titres et ses diplômes est bien responsable avec ses collègues de l’académie des sciences de la situation actuelle en France. Si la consommation de cannabis a explosé en 30 ans c’est la faute à ces discours qui n’ont pas évolué. Dépoussiérons ces discours réactionnaires ouvrons les yeux sur les pays voisins et sur l’évolution aux USA. On ne peut continuer à diaboliser cette plante séculaire qui déchaine les passions.

Pierre à Joe

sI LE pr Costentin en parle.

Mais dans son livre :"HALTE AU CANNABIS":

Chapitre 10 : -Le cannabis ,un médicament ? -

Editions Odile Jacob.

Bonne lecture Joe

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

juin 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Liens